Photographe Lyon 6

 

 

Stéphane Valotteau, Artisan , a très gentiment accepté de répondre à quelques-unes des questions d’Inter-Artisans pour vous présenter son métier de photographe, son parcours professionnel et partager avec vous sa vision de l’avenir. Artisan

 

Pour être parfaitement exact, nous avons connu Stéphane grâce à Christophe Devillaire, un autre Artisan, réparateur d’instrument de musique à vent à Lyon, à qui nous avions d’ailleurs consacré un article il y a quelques mois

Caroline, Inter-Artisans : « Stéphane, vous êtes artisan photographe, parlez-nous de votre parcours professionnel, comment vous est venu l’envie de faire de la photographie votre métier ? »

 

Stéphane Valotteau, artisan photographe : « D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été passionné par la photographie. Je devais avoir une quinzaine d’année quand mes parents m’ont confié un appareil photo argentique que j’ai eu plaisir à utiliser. Ça s’est d’ailleurs ressenti dans mes réalisations : dans l’entourage de mes parents se trouvaient des photographes qui leur ont dit que j’avais un œil averti sur le sujet.

 

Malgré ce compliment encourageant je n’ai pas immédiatement pensé faire de la photographie mon métier. Ce n’est que des années plus tard en m’installant à Lyon que j’ai retrouvé des amoureux (comme moi) de la photo et que j’ai eu envie d’accorder à ma passion davantage d’importance dans ma vie professionnelle. En plus de ma passion pour la photographie, je suis violoniste. C’est quand nous avons recherché un photographe professionnel pour prendre des photos de nos concerts avec mon groupe de musique, que ma passion pour la photo s’est également développée. C’est en 2012 que j’ai finalement succombé à l’idée de créer ma micro-entreprise « Stéphane Valotteau, photographe »

 

Caroline, Inter-Artisans : « comment devient-on, grâce à sa passion, un photographe professionnel ? »

 

Stéphane Valotteau, artisan photographe : « Je n’ai pas un parcours professionnel classique, je dirais que tout est parti d’internet. Certes, faire de la photographie avec un appareil argentique était très plaisant et ça m’a permis de travailler ma technique mais j’avoue avoir (re)découvert réellement la photographie grâce au numérique. Grâce à internet, j’ai rejoint un réseau social réservé uniquement aux photographes professionnels ce qui me permet de continuer à me former, à apprendre tous les jours pour faire que mon travail soit un travail de qualité, recherché, un travail de passionné.

Chaque année un mondial est organisé par les membres de ce réseau social, ce qui nous donne l’opportunité de nous réunir entre professionnels et de dispenser / recevoir des conseils de nos confrères. »

 

Caroline, Inter-Artisans : « Quelles sont les photographies que vous réalisez le plus pour vos clients ? »

 

Stéphane Valotteau, artisan photographe : « A vrai dire, je n’ai pas une catégorie de photos que je réalise le plus pour mes clients. Il est vrai que je réalise en grande majorité des reportages photos pour des mariages mais je le fais également pour d’autres grands événements de la vie tels que les baptêmes, les anniversaires… Musicien, il arrive que des clients tels que Christophe Devillaire me demandent aussi de réaliser des photos d’instruments de musique à vent qu’ils réparent. Ce qui m’intéresse dans mon métier c’est l’humain, c’est pourquoi j’aime également réaliser des portraits de personnes. Vous pouvez d’ailleurs en consulter depuis mon site internet https://www.stephanevalotteau.fr »

 

 

Photographe Lyon 3

 

 

Caroline, Inter-Artisans : « Développer ses ventes n’est pas évident de nos jours, même si le travail est de qualité et reconnu par ses clients, quelle est votre vision à ce sujet ? »

 

Stéphane Valotteau, artisan photographe : « Il me semble que la solidarité est une valeur qui doit primer. Nous devons nous soutenir entre artisans. C’est pourquoi, je suis incontestablement pour l’échange de visibilité entre artisans. C’est par exemple ce que nous avons initié avec Christophe Devillaire et un autre artisan Jean Heim, encadreur dans le Beaujolais et pour lequel j’ai réalisé toutes les photos présentes sur son site http://www.encadreurbeaujolais.fr/ Quand je parle de visibilité, c’est le fait de s’entraider, de se recommander et également de se donner une visibilité respective sur nos sites internet. Il me semble important que ces dispositifs se développent pour faire régner un nouveau souffle sur le développement des entreprises artisanales ».

 

Caroline, Inter-Artisans : « La question que j’aime le plus poser aux artisans c’est en quoi vous sentez-vous artisan ? »

Photographe Lyon 6

 

Stéphane Valotteau, artisan photographe : « J’associe le terme d’artisan à celui d’artiste. Peut-être parce qu’il y a pour moi dans les deux de l’art, de la créativité… Mes parents étaient artisans tisserand mais je les considérais comme des artistes : ils créaient, ils composaient. C’est ce que je ressens aujourd’hui dans mon métier : le plaisir de créer, de composer et de rencontrer des hommes et des femmes qui savent apprécier »

Découvrez d’autres exemples de reportages ici

Photographe Lyon 6

error: